Panneau d'info
Vous êtes ici:   Accueil  /  Histoire  /  L’évolution de la carbonisation

L’évolution de la carbonisation

En 1896, deux séchoirs verticaux, destinés à éliminer, avant cuisson, l’eau contenue dans le bois, sont mis au point par MM. LAMBIOTTE et LENCAÜCHEZ.

Le bois vert, élevé par deux ascenseurs mus à la vapeur, est culbuté dans les séchoirs où le séchage est assuré par des fumées envoyées à la base dans un distributeur à persiennes. Provenant d’un foyer, elles sont d’abord refroidies à 100° puis réchauffées à 170°.

Elles sont ainsi recyclées une dizaine de fois avant rejet dans l’atmosphère, chargées d’humidité.

  1896  /  Histoire  /  Derniere mise a jour décembre 8, 2014 par xavierspertini  / 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.