Panneau d'info
Vous êtes ici:   Accueil  /  Histoire  /  Les fours verticaux continus
  • Bâtiment des fours, vue arrière

Les fours verticaux continus

Œuvre de Charles Coutor, le premier four vertical continu, construit en 1947, est capable de carboniser 60 000 tonnes de bois par an.

Il est doublé, en 1954 par un second four qui, en 1955 atteindra 74000 tonnes par an, soit plus de 200 tonnes par jour.

Les cornues sont abandonnées. L’alimentation des fours en bois séché dans les tunnels, se fait automatiquement tout comme l’ensemble du fonctionnement de ces fours révolutionnaires qui font alors de Prémery la « Capitale européenne de la chimie du bois ».

Bâtiment des fours, vue arrière

Bâtiment des fours, vue arrière

  1947  /  Histoire  /  Derniere mise a jour décembre 8, 2014 par xavierspertini  / 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.