Panneau d'info
Vous êtes ici:   Accueil  /  Histoire  /  La distillation du pyroligneux

La distillation du pyroligneux

Le but est l’obtention d’acide acétique et d’alcool méthylique à un degré de pureté convenable.

L’acide acétique est envoyé dans des cuves de 150 hl où il reste au repos 9 jours pour faire déposer les goudrons. On vide une cuve par jour. Après évaporation complète de l’eau, on obtient de l’acétate de chaux ou de l’acétate de soude. Le vinaigre obtenu à partir de l’acide acétique issu du bois, n’étant pas consommé en France, est expédié à l’étranger.

L’alcool méthylique, non consommable, est utilisé dans l’industrie des couleurs et en parfumerie. Il sert aussi de solvant dans la fabrication des vernis, des produits pharmaceutiques.

Le goudron décanté, distillé à part, fournit du brai, des huiles de créosote et de la créosote.

  1891  /  Histoire  /  Derniere mise a jour décembre 8, 2014 par xavierspertini  / 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.