Panneau d'info
Vous êtes ici:   Accueil  /  Histoire  /  La centrale à gaz

La centrale à gaz

L’électrification de l’usine est réalisée, vers 1922, grâce à une centrale autonome à gaz pauvre.
L’éclairage nécessite alors 1 700 lampes et il faut alimenter les 70 moteurs des ateliers.

Elle comprend 3 alternateurs de 250 KVA*, mus par 3 moteurs à gaz pauvre de 250 HP*, actionnés par des gazogènes utilisant des déchets de charbon de bois ; un turbo alternateur de 250 KVA ; un moteur à gaz pauvre de 50 HP et une turbine hydraulique de 15 HP placée sur la Nièvre. Chaque moteur électrique est doublé par un moteur à vapeur de secours.

Elle permet de fournir du courant à la ville de Prémery jusque vers les années 1960. Une régie est créée pour gérer cette fourniture. Le nom de Pierre Dubois, un tout jeune ingénieur, reste lié à cette centrale.

*KVA : kilovolt ampère=kilowattheure HP : horse power = cheval-vapeur

  1922  /  Histoire  /  Derniere mise a jour décembre 8, 2014 par xavierspertini  / 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.